New York City of Cities

NY City ne laisse aucun répit. Affrontez-la avec toute votre énergie, sinon elle vous gobera. Chaque quartier dévoile une âme complètement différente. Harlem le berceau du mouvement hip hop, Soho l’artistique chique, Wall Street l’austère, Brooklyn la résidentielle, East village l’alternative festive. L’observer de loin, comme on le ferait pour un animal sauvage, est le meilleur moyen pour l’appréhender…

(1) Apps incontournables

  • MyTransit Maps : Les cartes du Subway et des transports new yorkais.
  • OpenTable : Dans les bons restaurants de Manhattan, il est fortement recommandé de réserver plusieurs jours, voire semaines à l’avance. La majorité d’entre eux fonctionnent avec le système de réservation OpenTable, qui permet également de collecter des points.
  • MAPS.ME : L’alternative de choix à Google Maps qui permet de télécharger des cartes par pays et donc de pouvoir naviguer dans la ville hors connexion. En plus, il est possible d’épingler les lieux à visiter par catégorie/couleur paramétrable.

(2) Coups de cœur

  •   Assister à un match de baseball des New York Yankees contre les Chicago White Sox en se goinfrant de hot dogs et en portant fièrement la fameuse casquette bleue foncée NY
  •   Admirer la « Skyline »  de nuit du côté New Jersey de la Hudson River. Un ferry ou un bus permettent de gagner l’autre rive. Une carte postale.
  •   La ligne ferroviaire pour le trafic fret « High Line », construite en hauteur, a été abandonnée en 1980. Elle a été réhabilitée en espace public et le premier tronçon a ouvert en 2009. La balade est magnifiquement réaménagée et permet de découvrir la ville d’un autre point de vue. Elle est maintenue par toute une équipe de volontaires.
  •   Le site de Ground Zero est chargé d’émotions. Outre l’architecture majestueuse, le musée du mémorial du 11 septembre 2001 est à la mesure de l’importance que les américains attachent à l’héroïsme.
  •   Observer le coucher du soleil depuis la rive est d’East River, du Brooklyn Bridge Park (bien que la traversée à pied soit peu agréable à cause du flux incessant de touristes)
  •   Prendre le téléphérique pour Roosevelt Island permet de survoler ce côté de la ville. De la presqu’île, un bus relie l’autre rive et de flâner jusqu’à Gantry Plaza State Park.
  •   Se balader à pied ou à vélo le long de l’Hudson River.
  •   Faire fumer sa carte de crédit dans les nombreuses boutiques de style de Soho.
  •   Appréhender l’immensité des constructions de l’un des belvédères : Empire State Building (la montée au 2ème plan ne vaut pas les 20$ de plus), Rockefeller Center (Top of the Rock) ou Oneworld. Les photographes apprécieront particulièrement l’Empire, car aucune vitre de protection n’altère la visibilité.
  •   Découvrir le mélange des cultures provenant des vagues d’immigration au travers de la fusion des cuisines du monde

(3) Côté cuisine

  •   Zucker Bakery : Découvert au hasard de nos baguenaudages dans East Village, cette petite confiserie spécialisée dans les cookies nous a émerveillé. Quelques tables pour y déguster un Chai Latte, 4 dames accueillantes aux fourneaux et des pâtisseries qui valent le déplacement. La seule visite de leur site web va vous faire saliver.
  •   Dieci : Lorsque le meilleur de la cuisine nippone rencontre celle de la botte, il en ressort un moment gustatif de toute beauté. Restaurant intimiste en contre-bas d’une petite rue, où quelques tables en côtoient une plus grande, façon table d’hôte. Un store séparant les cuisines permet d’admirer la brigade en action.
  •   Katz’s Delicatessen : Un véritable mythe à New York. Etabli à la même adresse depuis 1917, il est bondé du matin au soir. Le principe est simple, patientez dans l’une des 4 files et choisissez la viande de votre sandwich, dont l’anthologique Pastrami est roi. Leur slogan ? « SEND A SALAMI TO YOUR BOY IN THE ARMY » !
  •   Brooklyn Farmacy : Dans les quartiers résidentiels de Brooklyn, une ancienne pharmacie a été transformée en « Soda Fountain ». Vous y trouverez des glaces, milkshakes, soda maison et surtout la spécialité de boisson new yorkaise « Egg Cream ».
  •   Gramercy Tavern : Le restaurant se compose de la taverne « à la carte » et de la salle à manger. Dans celle-ci, Michael Anthony élu meilleur chef de la ville en 2012, propose des saveurs complexes et nouvelles à mon palet. Il est l’un des rares restaurants de ce standing à proposer également un menu végétarien.
  •   Luke’s Lobster : Une chaîne proposant des « rolls » confectionnés d’un pain brioché et débordant de gros morceaux de homard provenant de pêche durable, et tout ça pour un prix abordable. Enjoy !
  •   Grand Central Oyster Bar : Ce restaurant de fruits de mer dans la gare ferroviaire de Grand Central propose plus de 25 variétés d’huîtres. Cette immense salle faite de colonnes et de voutes est devenue, années après années, incontournable.